Rechercher

Déjà vus

Lettre d'informations

Nouveaux produits

  • DALAI LAMA (Tenzin Gyatso)
    DALAI LAMA (Tenzin Gyatso)

    Chef temporel et spirituel du Tibet depuis le 17 novembre 1950, il est...

    220,00 €
  • MOORE Roger (1927-2017)
    MOORE Roger (1927-2017)

    Ivanhoé, Le Saint, Brett Sinclair ou James Bond sont autant de...

    100,00 €
  • FORD Harrison
    FORD Harrison

    American Graffiti, Star Wars, Indiana Jones, Blade Runner, Witness, Jeux...

    359,00 €
  • COPPOLA Francis Ford
    COPPOLA Francis Ford

    Le Parrain, Conversation secrète, Apocalypse Now, Outsiders, Dracula, etc

    69,00 €
  • COLUCHE (1944-1986)
    COLUCHE (1944-1986)

    Revendiquant sa grossièreté, il donne, par sa liberté d'expression, un...

    255,00 €

DE SANTIS Giuseppe (1917-1997)

Nouveau produit

Cinéaste italien parmi les plus marquants du néo-réalisme des années 40,  unanimement considéré comme l'un des plus grands réalisateurs italiens du XXème siècle, ses films sont ponctués d'appels ardents à la réforme social. Son chef d'oeuvre et désormais classique RIZ AMER fit de Silvana Mangano une star.

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

200,00 €

En savoir plus

Rarissime lettre manuscrite et signée (datée du 20 octobre 1947), adressée à Lo Duca, célèbre critique de cinéma qui fut l'un des fondateurs des "Cahiers du Cinéma". Une photo d'illustration est offerte avec la lettre.

Dans cette lettre de 4 pages, De Santis évoque longuement la projection, au festival de Cannes et au ciné-club de Paris, de son film "Chasse tragique", un magnifique appel à l'amélioration de la vie de la classe ouvrière italienne. Il explique aussi à Lo Duca qu'il a obtenu, de la LUX-FILM, que ce dernier fasse les sous-titres français du film. On sent bient toute l'amitié qui lie les deux hommes.

Extrait de la lettre :

J'aurais voulu tout de suite répondre à ta lettre pour te remercier aussi de l'affectueuse " Histoire du Cinéma " - mais j'avais beaucoup de choses à te dire qui ne concernaient pas seulement ma personne et j'ai ensuite attendu - j'ai été contraint d'attendre pour te fournir les réponses aux questions que tu me posais.

Aujourd'hui ils sont prêts à tellement de dépenses que j'ai obtenu de Gurgo - délégué à Paris de la Lux Film - que tu puisses t'occuper des sous-titres de mon film.

Le Lux a acheté le film pour le marché étranger et elle le distribuera aussi en France. Gurgo qui est parti hier même pour Paris, m'a assuré qu'il se mettrait immédiatement en contact avec toi. Au sujet de l'autre article que tu me consacres dans les Cahiers du Cinema, je ne t'ai pas dit que le syndicat des journalistes est dans l'embarras. Avec Sadoul, j'avais combiné une projection de « Chasse Tragique » à Cannes et une autre à Paris pour le Ciné-Club....

La suite de la lettre reste à traduire !

30 autres produits dans la même catégorie :